skip to content
Currently: 7 users online.                                                  Thursday 27th of November 2014 05:01:58 AM                                                  AZUL FELLAWEN!!
    Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres.,
Azul

Village: Ait-Aissa Ouyahia:

Tedert: At-Aissa
habitants   ?
immigrés   ?
pays  d'immigrations
Allemagne    
France    
Canada    
     

Aidez-nous à placer les statistiques! 

 

Vuciker:

 

C’est une fête qui a lieu chaque année au village AIT AISSA OUYAHIA, généralement vers mi-août. Les gens viennent de toute la Kabylie, petite et grande. C’est une tradition laissée par les ancêtres, donc à nous, nouvelle génération, de la sauvegarder. Les invités (tous les présents), ont droit a un couscous préparé par les femmes du village et un morceau de viande. Chaque famille à le devoir d’apporter un plat de couscous, et les familles ayant plus de 10 bêtes (moutons, brebis....) ont le devoir de sacrifier une pour cette fête. (Cela fait partie de notre tradition ancestrale).

source 

 

 

 

 

Nature

Ait-Aissa Ouyahia:

Il y a de cela plusieurs siècles, ces villages constituait une unité politique et administrative complète, un corps qui a toujours sa propre autonomie. Il est administré par une assemblée (djemaa ) composée de tous les citoyens en âge de porter les armes ; elle assure le respect des règlements en vigueur, abrogeait les anciens et en édictait de nouveaux si le besoin s’en faisait sentir ; elle décidait de l’impôt, le traçage des routes, administrait les biens de mainmorte et exerçait sans partage le pouvoir judiciaire. Par délégation, elle se déchargeait de l’exercice de ces pouvoirs sur un chef de l’exécutif appelé, suivant les régions, lamin (homme de confiance), amukran (ancien, dignitaire), ameksa (pasteur), élu par tous les citoyens majeurs réunis en assemblée plénière.

 

 

Il présidait la djemaa, assurait la mise en application de ses décisions et préparait les affaires à lui soumettre. Il était assisté dans ses fonctions par un oukil et des tamen. L’oukil, généralement recruté au sein du parti hostile à celui du lamin, gérait la caisse publique et contrôlait les agissements du chef de l’exécutif. Les tamen (mandataires) étaient désignés par les fractions du village pour les représenter dans les réunions restreintes et faire appliquer les décisions de l’assemblée, qui étaient prises en réunion plénière après des débats où tout citoyen, sans distinction de condition sociale, pouvait émettre et défendre ses opinions sur tel ou tel problème, proposer des solutions, voire s’opposer à l’exécutif. La continuité de cette organisation politico administrative était assurée par les kanoun, sortes de chartes dont certaines dispositions fondamentales doivent remonter aux temps les plus reculés. Bien que non écrits, ils représentaient l’autorité matérielle la plus élevée et prenaient le pas sur la religion même.

Mais tout ça appartient presque au passé, puisque maintenant, le rôle principal du comité est d'être l'interlocuteur de tout villageois, et organiser tout projet dans le village.

Actuellement, (d'après la vidéo), Mr OUMOHAND AHMED est à la tête de ce comité.
Main dans la main avec les membres de l'association TASUTA présidée par GUIDDIR LARBI (actuellement en France), le comité a réalisé plusieurs projets pour le village. 

 

 

 

 

1_ L'approvisionnement en eau potable est l'un des plus grand projets du village, puisque il fallait aller chercher l'eau très loin dans la montagne..... Et cela uniquement avec les moyens que le village possède, alors que de tels projets doivent recevoir une aide de l'état. Des milliards de centimes ont été déboursés par le village pour permettre aux gens du village d'avoir de l'eau même en plein mois d'août.

2_ Association:
          Elle a été créée le 26/08/1993, par BEKKOU ABDELAH, sous le nom TASUTA (Génération). Depuis, de génération en génération, des haut et des bas, de nouveaux projets ont vu le jour, le pavage des chemins du village, la bibliothèque, la crèche(nouveauté en Kabylie),achat d'un ordinateur(n'oubliez pas, on est au bled lol),cours de soutien(gratuit bien sur),des quêtes pour aider les personnes en difficulté,des tournois de football en hommage aux chers défunts, et aussi la fête de circoncision pour les petits(groupé) du village sans oublier la fête dansante organisée chaque année.....franchement chapeau.

3_ Fête traditionnelle de VOUCHIKER:
         C’est une fête qui a lieu chaque année au village AIT AISSA OUYAHIA, généralement en mois d'août. Les gens viennent de toute la Kabylie, petite et grande. C'est une tradition laissée par les anciens, donc à nous, nouvelle génération, de la sauvegarder. Les invités (tous les présents), ont droit un couscous préparé par les femmes du village et un morceau de viande. Chaque famille a le devoir d'apporter un plat de couscous, et les familles ayant plus de 10 bêtes (moutons, brebis....) ont le devoir de sacrifier une pour cette fête: la tradition oblige!.

Source illilten.fr - Reportage réalisé par brtv

source:

Ait-Aissa Ouuyahia

TiltViewer requires JavaScript and the latest Flash player. Get Flash here.

2010 Smena:48

Merci pour donation:

Facebook:

 

Contact pour la Pub

 


 

 Visitez le site de l'Hotel