skip to content
Currently: 4 users online.                                                  Thursday 24th of July 2014 09:17:11 PM                                                  AZUL FELLAWEN!!
    Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres.,
Azul

 

Un peuple sans culture est comme un arbre sans racines.

 

Qui ne sait d'où il vient, ou qui ne veut le savoir, il ne peut nous dire où il va. Ce n'est pas raciste et ce n'est pas contre les autres. La preuve est que nous croyons bien maitrisez plusieurs langues étrangères, mais sans déjà pouvoir nous formuler en la notre. Je ne fais pas exception. Je suis un petit grain parmi vous.

 

 

Je veux le signer aussi

 

Et voila!  (23.01.2012 dans l'aprés-midi)

Le célèbre auteur-compositeur kabyle, Cherif Kheddam, est décédé ce lundi, 23 janvier, dans une clinique du 16eme arrondissement,  à Paris, en France.

Cherif Kheddam

Il s’est éteint suite à une longue maladie. Il suivait, depuis plusieurs mois, un traitement pour insuffisance rénale. Il est décédé à l’âge de 85 ans, laissant dernière lui une illustre œuvre palpitante empreint d’une carrière de plus d’un demi siècle dans la chanson.

Cherif Kheddam est né le 1er janvier 1927 à Ait  Bou Messaoud, un village situé dans la daïra d’Iferhounène, à 60 kilomètres au sud de Tizi-Ouzou

Arguez, Temetut: Grand Monsieur, Grande Dame

Suivant nos possibilités en temps cette année 2012 sera consacrée à placer quelques de nos héros en culture. J’aime pas le mot héros. Mais vous comprenez ce que je veux dire.
Qui ne connait pas Slimane Azem ? Personne vous allez dire. Si c’est vrai tant mieux. L’ information par la voie d’internet est ou sera le future. Un livre en papier est bien mais il souffre et déjà. Le meilleur chemin est de suivre le développement (on ne peut le bloquer d’ailleurs) et faire de son mieux de mettre son propre poids sur la balance. (
Ma nhdarch ala chehma! Sourire est permis! Inaadin Oukavach)

La page d'avant est ici: Tekki

L'enfant SLIMANE AZEM: 22.01.2012

Le célèbre auteur-compositeur kabyle, Cherif Kheddam, est décédé ce lundi, 23 janvier, dans une clinique du 16eme arrondissement,  à Paris, en France.

Ce monsieur (rebbi ar thirhem!) a eu surement une enfance. Ce que je trouve par le net est juste le "grand" Slimane au visage à peine souriant.


Si vous avez du matériel de lui ou sur lui qui pourrait nous aider prier de nous contacter.

Les informations récoltées seront placées en grand honneur ici

JQuery Cycle Plugin - Example Slideshow

Hommage à ceux qui ont lutté et ceux qui luttent encore à ce que notre pays l'Algérie prenne sa place entre les autres peuples du monde. Voir à respecter les droits du citoyen, à lutter contre la corruption et éviter l'institution de force par le plus fort. Le peuple n'a besoin ni d'être éspionné, ni d'être torturé. Il a besoin d'être éduqué et réspecté. Notre pays a tous ces moyens de le faire. J'en suis sure. Source de quelques images redimenssionées

JQuery Cycle Plugin - Example Slideshow

Hommage à ceux qui ont perdu leurs vies dans ces moments de haine. Un Algérien tue ou agresse un autre Algérien. Ces aussi la responsabilité à ceux au pouvoir ne voyant appariement que la force est le seul et unique chemin d'agir contre le peuple qui revendique d'ailleurs et à raison beaucoup de choses. A quoi peut servir de bruler les forêts en Kabylie? Que dit le ministre de l'environnement. Pourquoi la force de l'ordre ne se montre pas comme une partie du peuple Algériens? C'est à elle de développer les moyens de communiquer avec ce peuple, dont plusieurs familles ont une perte humaine à déclarer. Travailler avec le peuple ne veut pas dire l'utiliser comme espion contre les autres.

 

 

Les connues inconnues


Hommage à la femme Kabyle (notre mére, notre soeur, notre tante, cousine)

 

  

 

 

 

 

 

Chaque jour qui passe dans le vide peut-être une catastrophe. Et chacun de ces jeunes peut-être la chance pour notre pays ou encore le dégât total. Voulu ou non-voulu le début d’une catastrophe commencée se vit en cette région d’Algérie nommée la Kabylie. C'est une réalité qui ne peut laisser dormir un résponsable algérien qui veut du bien à son pays.

L'Arabisation forcée, la construction de mosquées sur les crêtes et cimes de villages se voient à leurs résultats. Une catastrophe en plus ou peut-être l'origine de tout ceci. Ces jeunes sont privés de moyens et organisationnels et financiers pour vivre leur culture dans leurs régions. Et la chose ne se déroule pas uniquement qu'en Kabylie. A cette culture appartient peut-être la sensibilisation à la nature, voir la Kabylie est devenue une poubelle et on lui brule ses forêts. Nos combattants tombés pendant la guerre de libération vont se tourner dans leurs tombes comme disent les Kabyles, s’ils auraient su ce qui se passe. Allez-y voir par exemple sur Alger qui occupent les postes importants. Un jeune homme ou une jeune fille qui a passé tant d'années à suivre des études supérieures et se trouve du coup sous la sandale du "je suis qui" ne peut marcher.


 

La Kabylie en panne de développement - Le chômage augmente, les promesses patinent

 

Depuis près de deux décennies, le chômage est la caractéristique la plus répandue de la jeunesse de Kabylie qui se sent complètement abandonnée, même quand les plus chanceux accèdent, au bout de péripéties interminables, aux dispositifs d'aide à l'emploi de jeunes. La catégorie des sans-emploi représente 25,6 de la population en âge de travailler, selon un taux officiel de chômage dans la wilaya de Tizi Ouzou rendu public en 2006 par une direction de wilaya.

vers la source de cet article

 

 

Par conséquent du fléau social: 

On fini généralement par accepter la vérité :
Si on se pose la question pourquoi les peuples du Grand Magreb n’ont pas assez progressé dans le développement de leurs sociétés, la réponse n’est pas facile. Cela ne serre aussi à rien de pousser tout comme faute de l’état. Sachant que ceux qui couvrent l’état c’est bien des personnes qui sont nos frères et sœurs. Le mal commence alors pas loin de notre seuil. Au fur du temps on apprend à changer la manière de penser sans pour juste éviter de parler de mentalité. On trouve que sans corruption on atteint rien. On se rend compte que voler l’argent qui nous appartient pas est faisable. On devient riche. On décroche des projets. On gagne de la réputation et voila on est plus la personne qui a signée un contrat de travail pour 3000 DA ou moins. On s’en fout du contrat. On est devenu quelqu’un. Puisque c’est presque tout le monde qui le fait alors on a peur de rien.
De l’autre coté celui qui n’as pas ces moyens de le faire ou celui qui tient du fond du cœur à une pensée saine est rejeté à l’écart.
Le problème : Il n’y a pas qu’une seule personne qui est rejetée à l’écart. C’est généralement plus de ¾ de la population. Le fort règne sur le pauvre. Le fort travaille moins et s’enrichie à la vitesse hypersonique. Des années passent et la marmite s’échauffe. On Algérie la marmite est toujours encore en ébullition. Cela montre le haut degré de la corruption dans tout les domaines. On souhaite que ceux devenus riches au détriment du peuple le comprenne et se corrigent. Il n’est jamais tard pour bien faire. Notre pays mérite mieux.
 

Algérie: Le Football à failli nous faire sortir de l'inconnu culturel. Et voila le resultat

LE SPORT:

Le sport est une richesse physique et d' ésprit. Une RELIGION, qui se suffit en soit. Une medication. Un médicament. L E  S P O R T

Le sport est en danger et devient danger delors s'il tombe dans les mains de ceux qui prétendent d'autres buts.

Le sport sans aspect commercial a ses difficultés de se promouvoir. Ici est pris le ranard par le piege. "Hna ymout Kaci" en expression algérienne.

Le jeu commence à devenir deguellace, trés deguellace quitte à en vouloir jouer pour le monde Arabe et tout les musulmans, dit ouvertement un joueur de l'equipe representant notre pays. Il ne joue je crois même pas en Algérie.  

 

 

 

La coupe mondiale du Football trouve lieu cette année 2014 au Bresil. Notre pays l'Algérie est qualifiée. Donc il a bien joué et gagné des matches en Afrique et Afrique et pas en Orient. Alors et donc par les résultats de points et buts notre équipe de football avait un bon placement parmi les équipes du continent d'Afrique. 

Les autres équipes Africaines qui étaient bien aussi et sélectionnées pour la coupe mondiale sont si je ne me trompe pas les pays suivants: ALGERIE, COTE D'IVORE, NIGER, CAMEROUNE et GANA.

Pour quelques joueurs comme ceux du Niger ou Gana jouer simplement au foot n'est pas facile. Au Gana précisement en Afrique de l'Ouest la fiervre du virus IBOLA fait l'insécurité de la region. Une infection trés dangeureuse. Les gens mangent en plein air la viande en grillade d'annimaux, qui doivent d'apres les sources seraient la cause. Le Niger évidemment par les crises sociales et l'insécurités par les groupes de bandits islamistes.

 

On parle de l'esprit sportif. Donc aidons-nous le sport à rester SPORT.

 

Rebbi akirhem a Mohand-Cherif:

Un de mes fréres bien foux, mais sa folie me rend curieux de la vie. Lui sa vie n'a jamais etait simple à prendre. Il était son grand acteur. Mais des fois les regisseurs n'etaient pas de son genre. Donc et je l ai toujours vu comme un frére qui était dans le vaste ocean à naviguer et des fois sans savoir où.  

Il était franc. Il était souriant. Il a detecté dans les temps pauvres où ma mére (Rebbi ar tsirhem) avait caché les petits sous qui nous servaient de survivre en quelque sorte. Ils a pris les sous. Il avait la main ouverte à tout le monde. Il n'etait pas bête ou naif. Il cherchait son chemin dans ce paradis sur terre.

Il avait des cheveux soignés et bouclés du sorte que Jimmy Hendrix tomberait de jalousie. Je lui tenait le miroir lorsequ'il s'arrangeait la sillouhette. Des fois je ne pouvait plus tenir le miroir comme il le voulait. Il criaiat sur moi. Il s'enerve et devient gentil du coup. Je lui tiens à nouveau le miroir. Comme je suis le benjamin (le petit de mes freres, il na engueler mais jamias tabasser).

J'arrête ici!

Mon frére Mohand Cherif vivant à Milan en Italie depuis etait objet d' un accident mortel le Mardi vers 1h30 du matin par une voiture conduite par une jeune femme apparaiement fautive.

Donc j'ai pris le lundi une semaine de repos vers la mer du nord avec ma petite famille. Le mardi j'ai eu le coup de telephone de l accident. Mais puisque mon frére d'Algérie me disait juste demain (Mercredi le 24 Juillet) je part le remaner, alors on etait revenu dans l intention de prendre le vol. Apres j'entendais... Vous savez l'accident neccissite un constat...et le poursuivit Et comme on sait que cela demande quelques jours.

 

Donc il n'est même pas facile de reserver le vol. Un grand respect à sa fille et ma niece et quelques amis à Milans qui organisent le maximum.

Même si cela fait peut encore faire mal! Quelque soit le point de vue l'histoire s'écrit se débat et doit se corriger en sa réalité:

Et donc on a reçu un article qu'on publie gratuitement: 17/07/2013

Le contenu est alors:

"Je suis un ancien chasseur alpin du 6°) BCA.J'étais cantonné au poste de Tizi-N-Djemaa à 3 Km de Iferhounene et j'ai fait partie de l'opération de la grotte près du village de Aït Aïssa ouhadia le 14 aout 1957.J'ai été Sous-lieutenant appelé pour faire mon service militaire obligatoire.C'est ainsi que malgré moi j'ai été contraint de participer à différentes opérations dans le secteur du Djurdjura.Ce 14 Aout 1957 est resté dans ma mémoire.
Le 2 juin avec mon ami algérien Abdenour Si Hadj Mohand ( né à Iferhounene ) écrivain- journaliste j'ai pu retourner dans la région de la grotte.Nous sommes actuellement entrain de reconstruire l'histoire de cet épisode et je remercie d'avance les habitants de ce village qui par leur témoignage ou document permettront de reconstituer la vérité de cette tragique et malheureuse e période
Merci d'avance
Voici une photo du rocher qui abrite la grotte au dessus de Ait Aïssa Ouhadia"

En plus et comme l 'information voila le lien de Abdenour:

 

http://iferhounen.blogs.nouvelobs.com/archive/2013/07/10/algerie-kabylie-il-etait-une-fois-amirouche-la-revolution-48.html

Partons-nous à la recherche des valeures d'un Berbére (AmaZigh), individu libre:

Je sais. Ma maniére de dire les choses comme elles sont me porte pas toujours de l'air fraiche. Le Berbere (AmaZigh, Kabyle, Chawi) parle pour moins dire. Le Berbére (quelque soit la couleur ou la region) il est radin et avare et plein d'hypocrisie. Il aime bien voir son voisin souffirir. Et s'il a les moyens de forcer son image mauvaise envers son voisin, il le fait. Ces Berbere, Kabyles, Chawi, c'est nos freres, nos peres, nos ...

Encore parler de principe?! Quels principes?

Qui occupent les postes en administrations dans nos wilayas? Et qui sont les sujets de grande corruption? 


Comment atteindre ou travailler alors sur le chemin pour liberer une culture opprimée depuis et surtout l'occupation des Français qui ont positionné une administration arabisante sur les hauteurs et cimes des regions d'un peuple AmaZigh qui à lutté contre tout pour ne pas avoir le résultat de nos jours!

 

 

Le Berbère est intelligent mais il est toujours perdant.

Avez-vous déjà vu et écouté indirecte et rassemblé les grands piliers de notre culture ? Par exemple:  Idir, Ferhat Mehenni (ImaZighen Imula), Ait Menguel, Slimane Azem, Matoub Lounes, et beaucoup d'autres ??
La force d’une culture est dite et conduite par la force de ses engins. Je pense qu’ on a en principe assez d’engins forts mais presque pas d’union sur la plateforme. Chacun lutte pour sois. La jalousie nous prends par contre par les os. On est malade.
Un peu plus d’union nous facilitera le devoir et à voir claire l’horizon.

Ma Pauvre Kabylie.

Ca va où ? Les années 70 on a vécu un genre de banditisme. L’union a eu la parole. Les villageois se sont organisés à tenir des postes de surveillances jours et nuits. Légal ou non ils se sont armés les villageois. L’affaire de vampires avait bientôt trouvé sa fin. Plusieurs des bandits étaient issus de notre région. En ce temps on connaissait même pas le sens de l’état. Pour nous on applaudissait celui qui nous visite puisque on a tendance à tout croire. Mais après la réalité nous gagne à nouveau. On s’en occupait de nos problèmes. J’exagère un peu. Evidement j’étais trop jeune et je portais la mine en chevelure de Jimmy Hendrix. Sauf que lui il en savait plus de sa vie et gagnait déjà des sous pour vivre et se permettre les drogues par la musique. Il a choisi sa vie. J’en dit pas plus. Actuellement je parle de l’exemple vrai de 2009. La forêt brule à Illiltene et les villageois se cachent ou font les sourds. J’étais en Kabylie. Même mes proches je n’arrivais pas à les comprendre.

 

Je ne peux dire qu’ ils sont couard et peureux. Ils sont un morceau de moi-même. Mais appariement ils ont vécu du pire pendant que je menait ma vie loin d’eux. Je n’ai pas cette peur comme les miens. C’est peut-être une chance d’en parler. Je ne sais pas. Mais voir brulé nos forets et que tout le monde est paralysé. Je ne l’accepte pas. J’en ai parlé dans le village où je me trouvais en début Juillet 2009. J’avais l’intention d’être prix pour un ignorant. Aucune réaction. La foret brule. Certes ignorant à leur façon d’agir. Déçu jusqu’au rez-de chaussez mes congés prenaient fin et je quittait la terre natale. J’ai pris le vol Alger – Paris Orly-Sud pour âpres reprendre ma voiture sur l’Allemagne à 780 km. Franchement j’aime pas la voie aérienne. Alors sur les Alpes à un temps claire et sans nuages aucun je croyais voir la mort. Tout les passagers criaient, faisaient la dernière prière,… Moi je m’accrocher au siège d’une manière non à décrire. En quelques sorte j’ai souhaité dans la grande angoisse liée à mes vacances une fin quelconque. En tout cas l’atterrissage sur Orly-Sud était autre que simple. Vers le nord l’orage, la pluie intense. Et voilà des années après j’écris… J’ai dévié un peu le sujet par le vecu. Mais franchement pourquoi les villages kabyles avec leurs maires hésitent d’organiser des postes de sécurité ?? Avant les femmes Kabyles pouvaient rejoindre un village voisins même tard. Maintenant les hommes en voitures font recule. Je suis pour un nouveau commencement.

Nekenni Vrighass il Djeier

Cette femme en tout cas dit mieux ce que je pense.

"La Kabylie désastreuse par ces parties politiques."

(Tiziri.net: Titre provoquatif mais plutot lire le contenu)

 

Le Kabyle, le Bérbére est un homme cédant. Surtout s'il découvre son petit interêt il céde vraiment. Il céde à ces principes. Il change de langue. Du coup il visite la mosqué. Il fait tout. Les raisons pour un tel changement en comportement au temps moderne ne peut encore être bien s'expliquer.

 

 

J'ai fais mon éxpérience avec quelques maires de communes. Ils se prennent pour des "Aamar Bouzouar". Ils oublient si rapide le but de leurs élèctions. Certains fils de Moudjahidines dans ces fonctions importantes croient aussi qu'ils sont dans ces fonctions parceque leurs parents etaient tombés dans la guerre de libération.  

Non Monsieur!!!  

Réspect et Rebbi arth nirhem!  

Mais aussi des milliers de ceux qui ont fait la guerre mais jamais titulé(e)s de Moudjahidines.

 

Ils (Elles) n'ont pas besoin du titre. Ces personnes ont fait leurs travail pour ce pays, qui en fin de compte est arabisé et islamisé à l'inconnu.
Les autres sont réstés à ne faire que la politique sans tenir compte des pertes???. Une fonction s'accomplie par devoir d'etre élu. Que voit-on en Kabylie?=??????????

 

Awawa wathnegh. Ami Aakelnegh!!

Auteur: H. Nait-Challal  17.11.2012

Lboubilath = Les poubelles = Arssedh = Iferdhan

 = La croyance a vraiment
besoin de secour:

(informer les individus est meiux que le contraire)

"La Religion = C'est la politique?

"la politique = C'est la Religion?"

(Tiziri.net: Titre provoquatif mais plutot lire le contenu)

 

De par qui défendre ce champ de culture?!   

Imaginez-vous on a qu’un seul poisson dans les océans.
Imaginez-vous on a qu’une seule fleur dans la nature naturelle
Imaginez-vous on a qu’un seul balai fait pour les droitistes.
Vous comprenez ?!! On n’en manque pas d’exemple. Certes pas.
Encore un :
Imaginez-vous on a qu’une seule religion, et qui entrave notre culture. De plus elle est moins éxercée par la foie et plutôt par le principe de peur.
Si tu ne suis pas ce que je dis «Dieu va te punir «
 

Je crois à un seul Dieu, même un 'Dieu d'ailleurs sans barbe, sans structure humaine, etc.
Un Dieu qui m’a crée et qui me pardonne mes erreurs. Mon Dieu. AmaZigh dirait «Rebbi«
 

Ne pas faire du mal :
Une religion si on l’applique humainement
n’est pas compliquée et fonctionne au delà de toutes frontières. A quoi serre le reste ?
Persévérer des buts politiques ?  
Ecouter les imbéciles apprenant tout par cœurs par faute que leurs moteurs humains ont cessé depuis de réagir normalement?
 

MIEUX GARDEZ LES PIEDS SUR TERRE.
LE SEUL DIEU, MON DIEU, N’EST PAS UN MANAGER, IL NE CULTIVE PAS DES CHAMPS  DE DROGUES. IL NE LAISSE PAS DE PAUVRES ET JEUNES VIES DERIGEES DANS DES ENGINS MINÉS.


MON DIEU COMPREND TOUTES LES LANGUES. MON DIEU S’EN PASSE DE LA POLITIQUE.

EXEMPLE CONCRET :
La guerre du Golfe : L’Iran et L’Iraq sont rienement séparé que par l’eau de mer à peu de kilomètres. Et d’un coté et de l’autre, les pauvres soldats criaient «Allah u Akbar «. On tant que père de famille j’aurais arrêté la dispute entre mes enfants. Alors c’est qui ce Dieu ? 

 

MIEUX GARDEZ LES PIEDS SUR TERRE.
La politique et les intérêts d’un pays doivent se défendre, mais pas sous le parasol troué.
On est toutes et tous croyant(e)s. Le chemin de croire diffère. Et ce chemin décide pour la paix et le «n’importe quoi«

Auteur: H. Nait-Challal

Octobre: 28.10.2012

 

Une citoyenne de TIZI OUZOU:

(nous a été envoyé vers fin sept. 2012)

"Le débarquement des asiatiques"

(Tiziri.net: Titre provoquatif mais plutot lire le contenu)

C’était un Samedi comme les autres, je suis sorti de la maison de bon matin pour me diriger à l’université. Pour cela j’ai du me rendre à la gare routière de Tizi ouzou. C’était à l’époque de l’ancienne gare (l’affaire de la nouvelle gare est toute une autre histoire). Pour y arriver je marchais à pied le long de la « grande rue ». C’est là, en marchant, que j’entends un claquement sous mes pieds, je baisse la tête et je vois un carrelage tout neuf mais les plaques n’étaient pas placées convenablement. Elles étaient décalées l’une par rapport à l’autre. Un flash m’a alors traversé la tête : La dernière fois que je suis passée par ici j’avais trouvé des ouvriers y travaillant. Mais pas n’importe quels ouvriers, c’était des chinois. Je me rappelle qu’ils étaient très gentils, ils souriaient à tous les passants, je ne sais pas si c’est d’ailleurs pour ça qu’on les a privilégié aux ouvriers algériens ; il faut dire que ces derniers ne sont pas très sympathiques. A ce moment j’avais déjà commencé à réfléchir à ça. On va chercher des ouvriers de l’autre côté du globe alors que la plupart de nos jeunes hommes sont au chaumage. Et, pour couronner tout ça ils font du mauvais travail. Je suis vraiment choquée ! Je comprends parfaitement qu’on ait recours aux connaissances de leurs ingénieurs pour les techniques de bâtiment antisismique. Mais des ouvriers ! Je ne suis pas une spécialiste mais je crois qu’on n’en manque pas. Alors pourquoi ? Quel est le but derrière ce phénomène ? Est ce d’humilier les travailleurs locaux ? Ou est ce par simple naïveté ? En tout cas je sais que c’est parfaitement injuste.

H.L.

Notre dérapage:

On croit résoudre le moins bon de nos vies par la force, par la violence et la vitamine B en sachet d’un kilo. Ceci parait marcher encore et dommage d’ailleurs. Regardez bien nos familles déjà. Le mensonge devient apte au quotidien. On a du mal à se défendre. Après on est tout : on se donne comme croyant, de bonne foie, capable au bien…. Etc.  

Les petites preuves :

Si on parle de notre patrimoine sans bien souligner d’être arabe et musulman à la fois on a des problèmes et déjà  et des fois à l’aéroport « Houri Boumediene«. Azul  Alger le cancer du pays !!  Moi je suis né au Djurdjura. Je ne suis pas Alger-RIEN. Je suis de cette Algérie. J’accepte notre histoire telle qu’ elle s’est déroulée et pas comme elle est manipulée et encore à nos jours.
 J’étais  né dans cette terre sans date exacte. Je suis  AmaZigh au bien et au mauvais. Pour moi les  religions d’Afrique du nord (Athéisme, judaïsme, l’islam, Christianisme, et d’autres) sont des échantillons de la région au fur des temps.  Un échantillon par contre peut uniquement subsister à long terme et par sa propre valeur. Il ne serre à rien de vouloir tout abolir par la force et la stupidité. L’histoire d’un pays et de tout accepter sans nonobstant perdre la boussole.
Les religions ne seront jamais le future de la région mais – si bien exercées – un de bons piliers parmi tant d’autres.  Pour ceci, les bonnes religions doivent concourir pour la paix.  Cette paix ne sera pas à ressentir  avec quelques dirigeants qui droguent les jeunes gens qui se font sauter dans l’air pour goutter du paradis. 
Si c’est un paradis vraiment pourquoi ces dirigeants «honnêtes « n'envoient pas en premier leurs propres enfants ?????????  Veulent-ils alors priver leurs enfants de ce grand et immense paradis ?
Non! Leurs propres enfants visitent des écoles les bien renommées. Ils en profitent de bonnes bourses et suivent leurs études dans ces pays qu’on n’aime pas par « principe".
Quand est-ce que la cloche sonnera pour se dépouiller du double visage !? Le caméléon le fait par principe naturel et pour prendre distance des féroces.  Il veut sa paix.
 

 Vouloir falsifier l'histoire, c'est être contre son naturel!

On a choisi la voie de paix pour lutter. On s'en passe conciement des armes. Nos adversaires sont de notre famille. Et donc le malheur de l'un est tout de même de l'autre. La peur doit par contre changer de camps comme à dit un de nos jeune poétes.

2012 c'est aprés 2011! 

Notre site n'est pas professionnel. Ceux qui y contribuent le font non seulement parcequ' ils aiment leur culture berbère sans détester les autres, mais ils s'y mettent parcequ'ils ont compris de quoi il s'agit. On le fait évidement sans insulter et on respectant l'opignon de l'autre. C'est très important.

Aussi on s'en fout de ceux qui prétendent connaitre tout ou bien qui n'arrêtent pas de vouloir nous faire savoir que tout inscrit quelques part. Le bon Dieu est unique et pour nous tous. Il n'a pas besoin de protection.

Mais en faire de notre région l'Afrique du nord une région de respect entre-nous, une région où la corruption n'aura pas assez de place comme à temps actuel, une région en société ou l'entre-aide doit-être un devoir et pas un instrument c'est vers cette direction qu'on investie beaucoup de notre temps .

Chacun de nous le sait d'ailleurs. Pour y arriver il faudrait déjà permettre la diversification de pensées. On a jamais complètement raison. La justice est là pour accompagner l'épanouissement du pays. La religion est là pour montrer un des chemins possibles menant vers la paix sociale.

 

Et tout ce qui mène à anéantir les racines de notre identité on l'accepte pas. Il n' y a aucun pays qui pouvait se développer en oubliant tout de son soi. Le grand but c'est la paix. La vraie paix est aussi ami du militaire pacque' il n' a pas besoin de tirer ou de se faire tirer. Du Courage!

 

2010 Smena:30

Merci pour donation:

Un jour: Un systeme féderale???
Loading images
Loading images
011-Algeria-Adrar-01 012-Algeria-Adrar-Tamentit-01 021-Algeria_Chlef-02 022-Algeria-Chlef-02-Orleansville 031-Algeria-Laghouat-03 032-Algeria-Laghouat-03 041-Algeria_Um-Bouaghi_04 042-Algeria-Um-Bouaghi-04 151-Algeria-tizi-ouzou-15 152-Algeria-tizi-ouzou-15


Azul fellawen ayi Facebooker:

 


Les 20 dérniéres pages

03. Jul 2014   Azul

12. Dec 2013   Denomination des noms en Kabylie

08. Mar 2013   Ferhat Mehenni

11. Jan 2013   Aghroum • Gallette kabyle

15. Dec 2012   Azul-2012

11. Nov 2012   Livre d'Or

28. Oct 2012   Auteur du site

23. Jan 2012   Slimane Azem

22. Jan 2012   Azul-2012

23. Aug 2011   startseite

23. Aug 2011   Azul-Aout-2011

17. Jul 2011   Le rusé et le simplet

17. Jul 2011   le grain magique

17. Jul 2011   Le Chêne de l’Ogre

17. Jul 2011   contes

12. Jul 2011   Azul-Juillet-2011

12. Jul 2011   annonces

08. Jul 2011   JSK

08. Jul 2011   Sport

25. Jun 2011   Tourirt Bwar

Rubriques

   Categories d'articles

   • Calendrier
   • La liste de prix
   • Sauvez la vie
   • Services pour entreprises
   • Photographie et retouches
   • Sécurisation informatique
   • Rencontres
   • Emplois
   • Matériel informatique
   • Immobilier
   • Location de voitures
   • Engins de construction
   • Hotellerie
   • Journaux et presse
   • Interviews
   • Radio et Television
   • La natation
   • La JSK
   • La coupe du monde 2010 

   Contact

   • contact
   • Rédacteurs
   • Le but de ce projet
   • Le plan du site
   • Mentions légales

 

 

La Kabylie:

 

 

 

 

 

On t'apprend beaucoup de choses à l'école. Cristophe Coulombe et sa découverte de l'Amérique. L'importation de la pomme de terre vers Europe. On t'apprend que si belle sont les autres langues. On t'apprends quelle est unique leur religion. Mais on oublie de t'apprendre qui tu es!

 

On ne l'a pas oublié de te l'apprendre ce que tu es. Tu ne dois pas le savoir. Pourquoi? Oui! pourquoi?

D'aprés Wikipédia: Le terrorisme désigne l'emploi de la terreur le plus souvent à des fins politiques.
 

C'est à mon avis si simple à l'expliquer que de voir l'origine des choses. Actuellement en 2011 on a tendance de comprendre que tout ce qui se passe de mal et dû aux terroristes. Alors sont t-ils tombés du ciel ou plutôt il y avait eu des causes à l’origine?

 

Alors pourquoi le gouvernement n'encourage pas par exemple les maires des communes à se rassembler et former une grande équipe régionale de surveillance permanente. Je trouve que c’est mieux que d’envoyer des jeunes stagiaires d'une région lointaine vers la Kabylie en exemple, et ne comprenant aucun mot Kabyle.  Comme je crois avoir lu par la presse le cas de Ain-El-Hammam ce début de vacances 2011. Est-ce qu’on cherche des solutions ou c’est fini. Les armes n’ont jamais bien servi à l’humanité. Ce n’est pas un rêve. Il nous faudrait des gens du gouvernement et les responsables de Wilaya, Daïras et communes qui sont capables de réconcilier le pays. Mais il ne faut pas faire avec eux ce qu’on a fait de Boudiaf. Tuer c’est simple, mais c’est aussi lâche. Une vie éteinte ne revient jamais. Et je pense que personne n’a la force suprême de faire autant de mal à une autre personne. C’est impardonnable et le bon Dieu n’a pas besoin d’adjoints.

Les TABOUs d'une société:
Oui l’évolution dans les sociétés se déroule à grande vitesse. Cela n’est pas facile de comprendre tout ce qui se passe autour de nous. En 1972 vivaient à peine 2 milliards d’individus sur terre. En 2011 on est presque 7 miliards et ceci en même pas un demi-siècle.

 

En exemple la Kabylie du Haut Djurdjura le courant électrique est placée dans notre village que vers 1976. Jusqu’à là on utilisait des bougies, des lampes à huile pour avoir un peu de lumière le soir. L’eau à boire se cherchait de fontaine du village « Talla ». Les gens vont dans les forêts avant l’hiver et tombaient des chaines pour en avoir du bois  à cuire et chauffer. En Kabyle « Ey canoun «.

Actuellement les gens utilisent le gaz de ville ou des bouteilles en butane pour chauffer et cuire. L'eau coule du robinet. Rien n’empêche on brule les forets à grandes dimensions pour des raisons qu’on ne doit jamais accepter. La place du village «Tajmaat « est presque vide. Pour ceci on se suffit de téléviseurs plats de plus d’un mètre en diagonale, de DivX, de Demos flashables pour capter plus de 3000 Chaines. L’Internet à haut débit où on a aussi la possibilité de se passer pour l’empereur de Rome à 50 DA l’heure au Cyber.

 source de l'image modifiée
Oui c’est vrai aussi cette évolution nous à rapporté aussi un tas de choses qui nous facilitent le quotidien. Voir uniquement l’accès à l’information presque par tout le monde.
Mais comme tout une évolution nécessite un poursuivi sain, afin que la société puisse s’identifier à chaque fois.
Le cas dans mon pays l’Algérie m’étonne à chaque fois que j’y pense et je le fais très souvent.  D’un coté on vit une forme de religion sans tolérance et sans pardon, de l’autre coté des excès et abus en alcool, corruption et plus. Où est notre dénominateur commun ?

 

Biensur qu’on ne peut me changer à ma cinquantaine, Ou je suis têtu ou j’écoute et résume.  Mais pour l’éducation des enfants à la tolérance, le respect vers soi-même, vers la nature, les autres individus et indépendamment de leurs origines, cultures, langues, religions est primordiale je pense. Les enfants sont le future d’une société. Pour ceci expliquer l’origine d’un tabou et chercher après des solutions valables ne peut que faire du bien à tout le monde.  J’ai trouvé un article que je vous présente.